Notice: Trying to get property of non-object in /homepages/32/d344773749/htdocs/Inspirebyvp/wp-content/plugins/wordpress-seo/frontend/schema/class-schema-utils.php on line 26

Notice: Trying to get property of non-object in /homepages/32/d344773749/htdocs/Inspirebyvp/wp-content/plugins/wordpress-seo/frontend/schema/class-schema-utils.php on line 26

Notice: Trying to get property of non-object in /homepages/32/d344773749/htdocs/Inspirebyvp/wp-content/plugins/wordpress-seo/frontend/schema/class-schema-person.php on line 152
Loading

L’eau comme enjeu du monde

Végétalement Provence s’engage pour la planète ! En cette Journée Mondiale de l’Eau la marque de cosmétique alternative fait le point.

La Journée Mondiale de l’Eau, pourquoi ?

L’eau est au cœur de l’enjeu du développement durable. En effet, les ressources en eau, ainsi que la gamme de services qu’elles peuvent rendre, contribuent : à l’amélioration du bien-être social : nourriture, santé humaine, sécurité énergétique ; à la sauvegarde de l’environnement ; et à la réduction de la pauvreté et à la croissance économique explique les Nations Unies. L’organisation coordonne cette Journée Mondiale avec une thématique spécifique cette année 2017 : les eaux usées.

La gestion de le l’eau : constat

  • 1.3 milliards de personnes sont privées d’eau dans le monde ! L’eau représente 70% de la surface du globe, mais elle est à 98% impropre ou salée.
  • Plus de 80% des eaux usées résultant des activités humaines sont déversées dans les rivières ou la mer sans aucune dépollution.
  • 8 millions de m3 d’eau se déversent dans les bacs des salons de coiffure par an en France, soit l’équivalent de 6500 piscines municipales.
  • Les matières toxiques issues de cosmétiques synthétiques utilisées dans les salons se retrouvent inéluctablement dans les eaux usées.
  • Au moins 100 000 animaux marins meurent chaque année à cause des !déchets plastiques déversés dans les mers (à cause de leur ingestion ou étouffés par eux) . Sources : Nations Unies, Fondation Prince Albert II de Monaco, Consoglobe. 

Végétalement Provence s’engage pour la planète

Végétalement Provence s’engage à limiter l’impact environnemental de ses créations, notamment sur l’eau. Ses gammes du fait de leur composition plus organique sont moins polluantes et ne rejettent pas de substances dangereuses. Elles contiennent d’ailleurs également très peu voire pas du tout d’eau. Moins d’eau pour un même résultat technique c’est moins de poids, donc un impact positif sur l’émission de carbone. Un vrai cercle vertueux.

De plus, la maison de cosmétique alternative a bannit les microbilles avant même leur interdiction. Présentes dans les shampooings, dentifrices et produits exfoliants, ces microbilles en matière plastique, le polyéthylène, se retrouvent dans les mers et océans, car trop petites pour être filtrées dans les usines de traitement des eaux. Ces particules sont ingurgitées par la faune marine, les plastiques se dégradent en libérant des substances toxiques, qui ensuite se retrouvent dans nos assiettes ! Dans la gamme Végétalement Provence, il n’y en a pas, et il n’y en a jamais eu.

Vous aussi engagez vous pour la préservation de la planète !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer