Loading
Foret actu green Inspire by VP

Inattendue : 500 millions d’hectares de forêts découverts

À l’heure des avancées technologiques et du tourisme de masse laissant penser qu’aucun recoin de la planète n’est plus inconnu de l’Homme, il est encore des lieux qui n’ont jamais été explorés ni cartographiés.

Une découverte inattendue

En mai dernier, des scientifiques ont trouvé près de 500 millions d’hectares de forêts. Disposant d’environ 210 000 images haute résolution de Google Earth, ils ont analysé, une par une, les parcelles difficiles à identifier notamment en Afrique et en Australie.

Résultat : la nouvelle estimation de la surface forestière sur les terres arides est supérieure d’au moins 40 % aux précédentes. Ces zones couvrant environ 40 % de la surface terrestre, c’est plus de 9 % de forêts supplémentaires qui sortent de l’ombre. L’équivalent de la forêt amazonienne.

 

Les enjeux climatiques de la découverte

Cependant, cette découverte n’atténue pas la gravité du changement climatique. « Nos calculs ne modifient en rien le fait qu’on observe une augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, en partie liée à la déforestation », explique Jean-François Bastin, chercheur en écologie forestière de l’Organisation des Nations Unies. Mais ces chiffres peuvent faire évoluer la manière d’appréhender le problème, en permettant de mieux évaluer le rôle des forêts dans la captation du carbone.

Les données de l’étude étant publiques, les États situés dans les zones arides pourraient plaider pour la protection et la restauration de leurs forêts jusqu’ici méconnues. L’objectif final étant la lutte contre la déforestation et donc le changement climatique.

C.B.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer