Loading
Guide des médecines parallèles par Inspire by VP

Dictionnaire des médecines parallèles

Les médecines dites parallèles, alternatives ou non-conventionnelles ont de plus en plus de succès, y compris auprès des médecins traditionnels. Véritable phénomène de société, Inspire by VP vous présente une liste non-exhaustive de ces médecines.

L’acupuncture, l’équilibre par l’aiguille

L’acupuncture : définition

Vieille d’au moins cinq mille ans, l’acupuncture est une composante clé de la médecine traditionnelle chinoise. Elle débarque en France dès le XIIe siècle. Cette médecine alternative est basée sur une vision globale de l’être humain : une bonne santé passe par l’équilibre des forces du yin et du yang, conséquence d’une parfaite circulation de l’énergie vitale, le qi. L’acupuncteur plante des aiguilles, parmi les 2 000 points recensés, pour stimuler ou freiner la circulation du qi afin de rétablir l’équilibre entre le yin et le yang. Ce qui prévient ou guérit différents maux.

L’acupuncture guérit quels maux ?
  • Soulage les nausées et douleurs (confirmé cliniquement)
  • Arthrose
  • Allergies (asthme)
A savoir :

Pour les autres maux, de multiples études positives existent, mais la science officielle hésite à les valider car elles n’ont pas été menées selon les critères scientifiques exigés (placebo et double aveugle).

Acupunctuire Inspire by VP

Médecine Ayur-védique ou la médecine parallèle la plus ancienne du monde

L’ayurvéda est né il y a plus de 5000 ans en Inde. Fondé à l’origine sur les sons et la voix, il s’est étoffé d’une batterie de traitements. Plus qu’une simple thérapie, c’est un art de vivre qui ne coupe pas l’homme de son environnement.

Selon l’ayurvéda, le corps humain est régi par cinq éléments :

  • l’espace
  • l’air
  • le feu
  • l’eau
  • la terre

Ces cinq éléments se combinent pour former trois forces d’énergie vitale, les doshas.

La médecine ayurvédique s’emploie à préserver leur équilibre. Elle utilise la diététique, la méditation, la respiration, le yoga et le chant, ainsi qu’une multitude de remèdes : mélanges de plantes, huiles chauffées pour les massages…

Pour déterminer quel est le prakriti (la combinaison des trois doshas) de son patient, le praticien le questionne longuement sur son mode de vie, son hygiène, ses activités physiques avant de l’examiner.

Quels maux soulagés ?
  • Allergies
  • Douleurs chroniques
  • Stress
  • Infections urinaires
  • Troubles du sommeil
A savoir :

Si l’ayurvéda soigne un grand nombre de maux, beaucoup n’y font appel que pour améliorer leur qualité de vie. Il est plus raisonnable de considérer qu’il sert essentiellement à les prévenir.

L’homéopathie, la médecine parallèle préférée des Français

L’homéopathie, qu’est-ce que c’est ?

Inventée il y a plus de deux siècles par le médecin allemand Samuel Hahnemann, l’homéopathie se fonde sur la loi de similitude décrite en 1796 : “toute substance capable de provoquer des symptômes chez un sujet sain est capable de guérir ces mêmes symptômes chez un sujet malade”. En d’autres termes : soigner le mal par le mal !

Deux principes du médicament homéopathique :

  1. La dilution : plus la dilution est élevée, plus l’effet serait puissant.
  2. La dynamisation : elle découlerait des secousses pratiquées entre chaque dilution.


Les préparations homéopathiques se présentent principalement sous forme de granulés. L’homéopathe soumet le patient à un questionnement précis sur son tempérament, ses antécédents personnels, familiaux pour dresser un profil homéopathique appelé diathèse.

Ayant de nombreux adeptes, l’homéopathie est la médecine préférée des Français.

Que guérit-elle ? Pour qui ?
  • Pathologies aiguës et problèmes chroniques tels que l’asthme, les allergies au pollen, l’eczéma…
  • Stimule le système immunitaire. Infections récidivantes. Insomnie, anxiété, dépression légère à modérée.
  • Apaiserait les troubles hormonaux dus aux règles ou à la ménopause.
  • Peut aider à supporter les traitements lourds en cas de pathologies graves.

L’homéopathie est particulièrement conseillée pour les enfants et les femmes enceintes.

L’homéopathie, la médecine parallèle préférée des Français

L’homéopathie, qu’est-ce que c’est ?

Inventée il y a plus de deux siècles par le médecin allemand Samuel Hahnemann, l’homéopathie se fonde sur la loi de similitude décrite en 1796 : “toute substance capable de provoquer des symptômes chez un sujet sain est capable de guérir ces mêmes symptômes chez un sujet malade”. En d’autres termes : soigner le mal par le mal !

Deux principes du médicament homéopathique :

  1. La dilution : plus la dilution est élevée, plus l’effet serait puissant.
  2. La dynamisation : elle découlerait des secousses pratiquées entre chaque dilution.


Les préparations homéopathiques se présentent principalement sous forme de granulés. L’homéopathe soumet le patient à un questionnement précis sur son tempérament, ses antécédents personnels, familiaux pour dresser un profil homéopathique appelé diathèse.

Ayant de nombreux adeptes, l’homéopathie est la médecine préférée des Français.

Que guérit-elle ? Pour qui ?
  • Pathologies aiguës et problèmes chroniques tels que l’asthme, les allergies au pollen, l’eczéma…
  • Stimule le système immunitaire. Infections récidivantes. Insomnie, anxiété, dépression légère à modérée.
  • Apaiserait les troubles hormonaux dus aux règles ou à la ménopause.
  • Peut aider à supporter les traitements lourds en cas de pathologies graves.

L’homéopathie est particulièrement conseillée pour les enfants et les femmes enceintes.

Zan par Inspire by VP

Kinésiologie pour agir sur le tonus du muscle

La Kinésiologie, c’est quoi ?

A la jonction entre la physiologie occidentale et l’énergétique traditionnelle chinoise, Méconnue, elle replace l’être humain dans sa globalité et s’inscrit dans une dynamique d’autonomisation et de responsabilisation.

Son but ?

Apporter un meilleur équilibre et un « mieux-être » en s’inscrivant dans la réalité quotidienne.

Pour qui ? Quels bienfaits ?

La kinésiologie s’adresse aux personnes conscientes de leurs difficultés ou de leurs comportements inadaptés, qui retardent leur épanouissement.

Elle couvre de larges domaines d’applications telles, l’amélioration des performances physiques et sportives, des capacités relationnelles, des apprentissages moteurs et cognitifs, et d’une façon générale, la plupart des difficultés scolaires.

Elle intervient enfin sur l’équilibre énergétique, la gestion du stress et des émotions.

équilibre inspire by VP

La naturopathie pour trouver son équilibre

Qu’est-ce que c’est ?

La naturopathie se définit comme : “la science fondamentale englobant l’étude, la connaissance, l’enseignement et la pratique des lois de la vie. C’est à la fois la philosophie, l’art et la science de maintenir un individu en bonne santé par des moyens naturels.” En somme, privilégier la prévention et accompagner.

La naturopathie se traduit en 5 concepts fondamentaux :
  • L’humorisme qui est l’ensemble des liquides biologiques du corps humain (sang, lymphe etc.), leurs aspects en terme de quantité, qualité, ainsi que leurs fonctions et par conséquent leur influence sur notre état de santé.
  • Le causalisme, autrement dit la recherche des causes profondes et premières de la maladie afin de mettre en place un programme d’hygiène vitale personnalisée.
  • L’holisme permet une étude et un accompagnement de l’individu dans globalité : physique, mental, émotionnel, socioculturel etc.
  • Le vitalisme découle de la théorie de la « force ou énergie vitale » c’est-à-dire le “pouvoir” qu’a notre corps à se régénérer lui-même. La naturopathie tend à soutenir au maximum cette force vitale pour ainsi conduire vers la guérison
  • L’hygiénisme regroupe l’ensemble des démarches d’hygiène alimentaire et corporelle et fait appel à ce nous offre simplement de meilleur la nature : l’eau, le soleil, l’air pur…

Ses 5 concepts se déclinent en 10 techniques expliquées par Valérie Delenne, naturopathe chez Végétalement Provence (lien article naturopathie)

Que guérit la naturopathie ?

Elle prévient les pathologie lourdes mais aide également le malade à améliorer le fonctionnement de son corps (renforcement des défenses immunitaires par exemple).

Il n’y a pas de diagnostic médical mais un bilan de vitalité. La guérison est considérée comme acquise lorsque les causes de la maladie ont été́ supprimées.

Le naturopathe intervient avec succès, quoique moins rapidement mais plus durablement, sur :

  • Troubles intestinaux
  • Règles douloureuses, péri-ménopause
  • Troubles hormonaux
  • Migraines
  • Infection récurrentes (cystites)
Pour qui ?

Pour tous et sans restrictions ; hommes, femmes, enfants, dans une période difficile.

L’ostéopathie, une thérapie tactile

Cette thérapie manuelle se veut à la fois préventive et curative s’intéressant au patient dans son ensemble, psychiquement et physiquement. Dans quel but ?  Restaurer ou maintenir une harmonie entre toutes les structures du corps : muscles, squelette, articulations etc, assurant leur fonction organique.

Pour l’ostéopathe, chaque trouble se répercute sur tout l’organisme, il s’applique donc à repérer l’origine des tensions et des blocages qui peuvent découler d’une mauvaise posture, d’un stress, d’un accident et se matérialisent en troubles mécaniques (articulation qui ne se plie plus), fluidiques (gonflement, oedème) ou neurologiques (sciatique).

Avant de manipuler, l’ostéopathe procède à un long interrogatoire de son patient : antécédents familiaux, opérations, accidents, fractures, maladies et même traumatismes psychiques, puis l’examine attentivement pour repérer les troubles.

Quels maux soulage-t-elle ?
  • Douleurs articulaires et musculaires (entorses, tendinites…),
  • Troubles liés à la colonne vertébrale (torticolis, lombalgie, scoliose…)
  • Soulage les maux de tête récurrents, les problèmes ORL (sinusites, otites, douleurs maxillaires) et les problèmes digestifs (hernie hiatale, gastrite…)
A qui est-elle adaptée ?

Chez le sportif : prépare le corps en prévention des contractures.

Chez la femme enceinte :

  • Soulage les maux dorsaux
  • Remédie aux positions à risque du foetus
  • Diminue les problèmes digestifs
  • Limite les infections urinaires.

La sophrologie, la relaxation comme solution

La sophrologie, c’est quoi ?

Développée en 1960, la sophrologie part du principe que toute action positive sur le corps ou le mental se répercute sur l’être, aux plans physiologique et psychique. Elle vise donc à établir ou renforcer l’équilibre entre les émotions, les pensées et le corps afin d’améliorer la qualité de vie. Essentiellement basée sur la respiration profonde et relaxation, associées à de nombreux exercices physiques inspirés de pratiques orientales yoga, la sophrologie utilise trois états de conscience :

  1. Ordinaire : la joie, la tristesse, la réussite, l’échec…
  2. Pathologique : la psychose, la dépression…
  3. Sophronique : entre veille et sommeil, permettant de se libérer de ses souffrances et d’accéder à la sérénité).

Les séances de sophrologie peuvent avoir lieu en groupe ou individuellement.

Pour quels soucis ?
  • Aide à combattre les douleurs physiques
  • Permet d’affronter les tracas quotidiens : stress au travail ou pour un examen, fatigue, maux de tête, problèmes de sommeil …
  • Aide à supporter un régime, l’arrêt du tabac, un événement difficile…
Rester zen avec inspire by VP

Des médecines parallèles saines, naturelles et centrées sur l’individu pour des guérisons en douceur. Afin de retrouver bien-être et équilibre, choisissez la médecine parallèle qui vous convient, et découvrez en d’autres comme l’aromathérapie !

 

Camélia B.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer