Loading
Assainir

Assainir l’air intérieur : 5 réflexes à adopter

L’air ambiant de nos maisons serait 5 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur. Les particules sont certes différentes, mais n’en sont pas moins nocives. Inspire by VP vous donne 5 gestes simples à adopter pour assainir l’air intérieur.

1 – Aérer son intérieur matin et soir

Ce réflexe est essentiel pour renouveler l’air intérieur et limiter la présence d’agents polluants. Une aération de 10 à 15 minutes matin et soir et en toute saison est indispensable notamment lors d’activités polluantes comme la cuisine, le ménage, le bricolage ou fumer une cigarette, dont ses composants sont extrêmement polluants voire cancérigènes.

2 – Choisir des produits non-nocifs

Les produits d’entretiens contiennent énormément de polluants, le choix est donc important pour une amélioration significative de l’air ambiant. Les substituer par des huiles essentielles est judicieux car elles permettent d’éliminer efficacement bactéries, champignons et acariens. Must bien-être, la bougie purifiante signée Végétalement Provence diffuse des huiles essentielles qui assainissent l’air grâce à l’eucalyptus entre autres.

Aidant à mieux respirer, elle désinfecte l’atmosphère grâce à son action antibactérienne. Laissant une agréable senteur, les bougies VP sont l’alternative idéale aux bougies traditionnelles et sprays désodorisant nocifs.

3 – Vérifier le bon fonctionnement de la ventilation mécanique

La ventilation mécanique permet de renouveler en continu l’air de son habitation et atténue surtout l’humidité. L’évacuer est primordial pour éviter l’apparition de salpêtre et donc de maladies respiratoires. Assurer leur fonction en les nettoyant régulièrement (graisses, poussières…).

4 – Retarder le moment de faire votre lit

Laisser son lit tel quel avant de partir au travail aurait des bienfaits pour la santé. La raison ? Les acariens, ces bestioles microscopiques peuvent déclencher de l’asthme, des allergies et des irritations respiratoires. Un lavage des draps à 60 °C toutes les semaines est recommandé pour les éliminer.

Autre option : investir dans des housses (matelas, oreillers, couettes) au maillage très fin qui empêchent les bactéries de proliférer.

5 – Ne jamais dépasser les 18°C

La température consigne pour une bonne qualité de l’air intérieur est 18°C, au-delà, on assèche l’air ambiant et ses voies respiratoires.

Une température élevée favorise également le développement d’acariens susceptibles d’accroître les risques d’asthmes.

Végétalement Provence s’engage pour une meilleure qualité de l’air. Vous aussi, adoptez ces bons réflexes pour améliorer l’air de votre habitation ou de vos bureaux !

C.B.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer