Loading
Coiffeurs et professionnels de la beauté : santé au travail, l'engagement de Végétalement Provence

Santé au travail : VP s’engage

“Chaque jour, 6300 personnes meurent d’un accident du travail ou d’une maladie liée au travail”. L’Organisation Internationale du Travail (OIT) a décidé d’attirer l’attention sur ce constat et de sensibiliser les professionnels en déclarant le 28 avril la Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail. En engagement partagé par Végétalement Provence.

Pourquoi se soucier de la santé au travail ?

D’après une nouvelle estimation du Bureau International de la Santé (BIS), le risque de maladies professionnelles serait aujourd’hui le plus grand danger auquel seraient exposés les professionnels sur leur lieu de travail. Chaque année sont enregistrés près de 160 millions de nouveaux cas de maladies professionnelles. Parmi les personnes actives, il y a 5 fois plus de maladies professionnelles dans les métiers de la coiffure que dans l’ensemble de la population salariale tous secteurs confondus et 10 fois plus en ce qui concerne les infections respiratoires et cutanée.

Les risques pour le professionnel de la beauté : le constat

Le professionnel de la beauté est en danger, c’est de cette constatation qu’est née VP. Le risque le plus important dans le métier de la coiffure se situe au niveau de la peau dont 78% des maladies professionnelles sont d’origine allergique. En effet, le coiffeur est exposé quotidiennement aux substances chimiques agressives présentes dans les colorations, les permanentes, ou encore le contact avec l’eau et le shampoing qui détruit le film protecteur de la peau. Leurs perturbateurs endocriniens, absorbés par inhalation et absorption cutanée participe à une dégradation significative de la santé. La plupart de ces produits de beauté contiennent généralement de l’ammoniaque, des parfums de synthèse, du Laureth Sulfate de Sodium, des sels ou encore du formaldéhyde fortement agressifs, des composants absents de l’ensemble des produits VP.

Quelques chiffres :

  • 30% des cas d’asthme professionnel proviennent du secteur de la coiffure
  • 78% des maladies professionnelles dans la coiffure sont d’origine allergique.
  • Le coût des maladies liées aux perturbateurs endocriniens pourraient atteindre 157 milliards d’euros par an en Europe.
  • Les cosmétiques synthétiques entraînent des réactions cutanées chez 15 à 20% de la population.

VP s’engage pour la santé au travail

Végétalement Provence s’engage à limiter l’impact de ses produits sur la santé des professionnels, mais aussi des particuliers. Avec des produits composés jusqu’à 100% de fleurs, de feuilles, de racines, d’huiles végétales, d’huiles essentielles, de jus frais de plantes, alors que rares sont les marques qui ont réellement bannis tous les ingrédients nocifs pour la santé comme les perturbateurs endocriniens, le parabène, l’ammoniaque. Ces substances chimiques constituent une menace majeure pour la santé de l’Homme, leurs effets sont néfastes et se transmettent à la descendance. Le risque étant des cancers, des troubles de la fertilités, diabètes et maladies neurodégénératives. Certains ont été interdits à l’étranger, leur concentration autorisée a été diminuée pour d’autres, ou encore leur usage a été restreint chez les bébés. Grâce à Végétalement Provence vous les éradiquez déjà de vos salons de coiffures et vos salles de bain.

Vous aussi, préservez votre santé en choisissant des produits beauté sains !

C.B.

 

Source : Nations Unies

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer